jeudi 13 mai 2010

Jamais trop tendre avec Gerry

Vite,avant que l'image de Mario Saint-Amand ne se subsitue a jamais a celle de Gerry!
Un album qui est passé un peu dans le beurre a l'époque,auquel on a reproché d'etre un peu produit comme un album de rock "Canadian" standard.En plus de la tendance d'Offenbach de lancer des albums en anglais a de droles de moments (tout juste avant l'élection du Parti Québécois en 1976,ou au moment du Référendum de 1980!):dire que la soeur de Pierre Harel était un des grands noms du Parti-il est vrai qu'Harel n'était plus partie prenante du groupe,ce qui devait bien faire de la peine a Gerry...





3 commentaires:

Douzeonze a dit…

Un album assez inégal et moins bon à mon avis que leur deuxième album anglophone.

Mais à défaut de réussir une percé en Anglais ils ont au moins réussi à faire évoluer leur son.

Penser qu'ensuite ils sortaient l'excellent Offenbach en 76 et Traversion en 78.

Rock Bottom, leur deuxième album en anglais, est quand à moi un bon effort parfois un peu trop radio friendly pour mes goûts mais quand même un album correct.

Rebel a dit…

Salut Martin,

Excellent posts que tu nous présente dans ton blog.
Je te remercie aussi ton commentaire et visite sur Rebel Rebel. Enjoy.
Carlos

Martin a dit…

Evidemment,a partir de Traversion ce n'est plus tout-a-fait le meme band...
Si vous etes curieux,on peut trouver l'album du groupe Dillinger,le groupe précédent de Bob Harrisson,a cette adresse:
http://orion-awakes.blogspot.com/search?q=dillinger